En savoir plus sur les irrégularités respiratoires [BETA]

Jonathan
Rédigé par Jonathan
Dernière mise à jour

Les irrégularités respiratoires peuvent être symptomatiques du syndrome d'apnées–hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS).

En complément de la mesure des irrégularités, le test Stop Bang proposé ci-dessous permet de mesurer vous-même votre niveau de risque.  

Additionnez les points correspondants à vos réponses puis reportez-vous au tableau de résultats.

Question

Points en cas de réponse positive


Ronflez-vous fort (suffisamment fort pour qu’on vous entende à travers une porte fermée) ?  

+1pt STOP


Vous sentez-vous souvent fatigué(e), épuisé(e) ou somnolent(e) pendant la journée ?

+1pt STOP


Quelqu'un a-t-il observé que vous arrêtiez de respirer ou que vous vous étouffiez/suffoquiez pendant votre sommeil ?

+1pt STOP

 

Êtes-vous atteint(e) d’hypertension artérielle ou êtes-vous traité(e) pour ce problème ?

 

+1pt STOP

 

Votre Indice de Masse Corporelle (IMC) est-il supérieur à 35 ?

 

+1pt IMC

 
Êtes-vous âgé de plus de 50 ans ?

+1pt ÂGE

 
Votre tour de cou est-il supérieur à 43cm (si vous êtes un homme) ou 41cm (si vous êtes une femme) ?

+1pt COU

 
Êtes-vous un homme ?

+1pt GENRE

Tableau de résultats : 

Total des points

Niveau de risque d'Apnée Obstructive du Sommeil

0, 1 ou 2 pts

   Risque faible

3 ou 4 pts

   Risque moyen

5 à 8 pts

   Risque élevé

2pts STOP et 1pt IMC

   Risque élevé

2pts STOP et 1pt GENRE

   Risque élevé

2pts STOP et 1pt COU

   Risque élevé

Attention !

Si vos irrégularités respiratoires ou tout autre problème de santé du sommeil vous préoccupe, référez-vous toujours à votre médecin. Seul un médecin peut poser un diagnostic de syndrome d'apnées–hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS).

Dreem ne garantit pas que l’absence de notification d’irrégularités respiratoires signifie que vous ne souffrez pas d’irrégularités respiratoires.  

Enfin, il est possible que la mesure de vos irrégularités respiratoires par Dreem diffère légèrement de celle opérée par votre CPAP si vous en utilisez une. Cela s'explique par le mode de détection utilisé. 

Plus d'informations