Comment Dreem détecte-t-il les irrégularités respiratoires? [BETA]

Semih
Rédigé par Semih
Dernière mise à jour

Cette fonction est uniquement disponible sur le bandeau Dreem 2 et à partie de la version 2.14 de l'application Dreem.

Attention: Une fois cette fonction activée, votre bandeau ne disposera plus que de 9h d'autonomie par nuit. Nous vous rappelons qu'il s'agit d'une version Beta, elle est donc amenée à évoluer.

La détection des irrégularités respiratoires

Pendant la nuit, il peut arriver que votre respiration s'interrompe sans que vous en ayez conscience. Ces irrégularités respiratoires ne sont pas rares, il est donc normal d'en subir plusieurs au cours d'une même nuit jusqu'à un certain seuil. Toutefois, lorsqu'elles sont trop fréquentes, elles peuvent être le signe d'une affection plus grave.

La détection des irrégularités respiratoires repose sur l'analyse des sons environnant en temps réel pendant chaque nuit. Pour cela, le bandeau dispose d'un micro se trouvant dans l'arche supérieur du bandeau.

 Dreemic.png

Celui-ci est désactivé par défaut, seule l'activation de la détection des irrégularités respiratoires permet de l'activer.

L'analyse des sons est réalisée en temps réel par le bandeau afin qu'aucun enregistrement sonore ne soit stocké sur nos serveurs pour des raisons de confidentialité. 

Les résultats

Les résultats des détections s'affichera dans votre rapport de sommeil hebdomadaire. Il faut au minimum 5 nuits de détection afin que l'encart dédié aux irrégularités respiratoires s'affiche sur votre rapport.

 

IR-report.pngIR-report2.png

 

Enfin, le bouton "En savoir plus" vous permet d'accéder au questionnaire STOP BANG (disponible ici) afin de déterminer votre niveau de risque d'être atteint d'AOS (Apnée Obstructive du Sommeil).

Avertissement

1. En cas d'absence de notification d’irrégularités respiratoires, Dreem ne garantit pas que cela signifie que vous ne souffrez pas d’irrégularités respiratoires. En cas de doute, nous vous conseillons de consulter un médecin spécialisé.

2. Si vos irrégularités respiratoires ou tout autre problème de santé du sommeil vous préoccupe, référez-vous toujours à votre médecin. Seul un médecin peut poser un diagnostic de syndrome d'apnées–hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS). 

3. Enfin, il est possible que la mesure de vos irrégularités respiratoires par Dreem diffère légèrement de celle opérée par votre CPAP si vous en utilisez une. Cela s'explique par le mode de détection utilisé.

4. Si vous partagez votre chambre, Dreem détectera également les irrégularités respiratoires de la personne dormant à vos côtés.

5. L'activation de cette fonctionnalité peut réduire la durée d'autonomie du bandeau de 30%.